Répondre aux marchés publics pour les PME : Formation, aide et assistance sur tout le territoire (sur site ou à distance)

Entreprises

Comment répondre aux appels d'offres (DC1, DC2, ...) ?

Comment répondre aux marchés dématérialisés ?

Administrations

Prestations de formation et d'AMO

Actualité des marchés publics

Entreprises / PME
réponse électronique formation et conseil aux appels d'offres PME
Site Internet d'informations et d'actualités pour PME et acheteurs publics en matière de contrats publics et commande publique : - évolutions législatives et réglementaires, - jurisprudence,
- dématérialisation et réponse électronique des entreprises, obligations réciproques,
- conseil et formation en réponse électronique aux marchés publics (PME),
- accompagnement à la réponse dématérialisée aux appels d'offres publics pour les entreprises,
- assistance à la rédaction du mémoire technique des entreprises soumissionnaires,
- formulaires de marchés publics (suivi des mises à jour du MEIE), ...
Nombreuses références d'AMO ou d'animation de stages aux acheteurs ou PME pour répondre aux marchés publics sur le territoire national à paris, lyon, marseille, nantes, toulouse, lille, annecy, toulon, amiens,  calais, strasbourg, besançon, bourg-en-bresse, arcachon, royan, ajaccio, nice, orleans, tours, seynot, geugnon, béthune, lens, arras, ... .
Cliquer ici Entreprises / PME : Comment répondre aux appels d'offres publics  (DC1,DC2,DC3,DC4,NOTI1, ...) ?
Cliquer ici Formations "Répondre aux AO pour les entreprises" - PARIS (dématérialisation, rédiger vos dossiers de candidature, d'offre, mémoire technique, DC1, DC2, ..., recherche de marchés, co/sous-traitance, ...)  

Contrats publics > Informations et actualités des marchés publics

contrats de transports scolaires

La passation des contrats de transports scolaires : Nouvelle fiche du MINEFE

24 juillet 2009

La direction des affaires juridiques du MINEFE a publié une fiche [1] relative aux contrats par lesquels les départements décident de charger un ou plusieurs opérateurs d’assurer le transport scolaire sur les lignes du réseau départemental. Ces contrats peuvent être conclus sous deux formes juridiques selon le mode de rémunération retenu : délégation de service public (DSP) ou marché public.

L’organisation et du fonctionnement des transports scolaires incombe aux départements

La responsabilité de ces services en incombe aux départements, ce sont des services réguliers publics au sens de l'article 29 de la loi n° 82-1153 du 30 décembre 1982 d'orientation des transports intérieurs.

Loi n° 82-1153 du 30 décembre 1982 d'orientation des transports intérieurs

 

Les deux formes juridiques possibles pour conclure les contrats

La fiche rappelle les deux formes juridiques possibles pour conclure les contrats que sont la DSP et le marché public.

 

1° Une délégation de service public prévue par l’article L. 1411-1 du CGCT

La délégation de service publics est régie par les dispositions des articles 1411 et suivants du CGCT.

Dans le cas d’une DSP confiant la gestion d’un service de transports scolaires trois conditions doivent être remplies :

  • la rémunération du prestataire est substantiellement liée à la fréquentation du service (CE, 7 novembre 2008, Département de la Vendée, n°291794) ;
  • la fréquentation est susceptible de varier dans des proportions telles que le prestataire puisse être regardé comme assumant un réel risque d’exploitation (CE, 5 juin 2009, Sté Avenance-Enseignement et Santé, n°298641) ;
  • la variation de la fréquentation ne soit pas sensiblement corrigée par un apport financier du pouvoir adjudicateur sous la forme, notamment, de subventions d’équilibre.

2° Un marché public

La  passation d’un marché public peut être envisagée lorsque la rémunération du prestataire :

  • est constituée par un prix versé par le département ;
  • ne varie pas en fonction de la fréquentation du service lorsque le rythme ou le circuit des dessertes ne sont pas modifiés par le pouvoir adjudicateur ;
  • ne prévoit pas de faire assumer par le prestataire un risque de perte d’exploitation.

Le cas des marchés publics qui confient la gestion d’une ou plusieurs lignes de transport scolaire, à titre onéreux, à un opérateur 

La fiche effectue une mise en garde relative aux marchés publics qui confient la gestion d’une ou plusieurs lignes de transport scolaire, à titre onéreux, à un opérateur ; ces contrats ne peuvent être regardés comme passés par les départements en leur qualité d’entité adjudicatrice (CE, 9 juillet 2007, Syndicat EGF-BTP et autres, n°297711 s. ). Ces contrats sont soumis aux dispositions de la première partie du CMP applicables aux pouvoirs adjudicateurs.

 

Les principales procédures des marchés publics conseillées

La fiche rappelle les principales procédures :

  • La procédure négociée : Le recours à la négociation, n’est autorisé à compter du seuil de 206 000 € HT, que dans des cas limitativement énumérés à l’article 35 du CMP.
  • La procédure adaptée, lorsque la valeur estimée des marchés est inférieure à 206 000 euros HT.

Le recours à l’accord cadre ou au marché à bons de commandes, est possible dans les conditions prévues par l'article 76  du code des marchés publics et l'article 77 du code des marchés publics. Ils permettent une adaptation continue de la desserte des établissements scolaires aux évolutions des besoins, par exemple par la création ou la suppression de lignes, notamment en cas de modification de la carte scolaire.


[1]  Site Internet du MINEFE - [Fichier supprimé du Web par le site de destination] Fiche explicative sur la passation des contrats de transports scolaires

Auteur du site Internet

  • Frédéric MAKOWSKI - Consultant en marchés publics d'informatique pour les collectivités et administrations
  • Formateur intervenant au CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale)
  • Master 2 Professionnel "Droit des contrats publics" Université de Nancy - Ingénieur ENSEA

Prestations de formation, de conseil et assistance

Rédaction et vérification de DCE

  • AAPC
  • Règlement de la consultation
  • Acte d'engagement, annexes, DPGF, BPU, DQE,...
  • CCAP, CCTP, questionnaire technique et fonctionnel, Votre contrat de maintenance,
  • Analyse des offres, Assistance à la rédaction du rapport du maître d'ouvrage,
  • Opérations de vérification (VA, VSR, admission), Suivi juridique.
  • Code des marchés publics 2006-2011

formation aux marchés publics (c) F. Makowski 2001/2011 Tous droits réservés formations aux marchés publics