Répondre aux marchés publics pour les PME : Formation, aide et assistance sur tout le territoire (sur site ou à distance)
Entreprises - PME : Répondre aux marchés publics (DC1, DC2, ATTRI1, DC4, mémoire technique, ...) Acheteurs publics
PARIS J01 Fondamentaux J02 Répondre aux AO J03 Réponse électronique J04 Mémoire technique Formations Assistance

Actualité des marchés publics

Entreprises / PME
réponse électronique formation et conseil aux appels d'offres PME
Site Internet d'informations et d'actualités pour PME et acheteurs publics en matière de contrats publics et commande publique : - évolutions législatives et réglementaires, - jurisprudence,
- dématérialisation et réponse électronique des entreprises, obligations réciproques,
- conseil et formation en réponse électronique aux marchés publics (PME),
- accompagnement à la réponse dématérialisée aux appels d'offres publics pour les entreprises,
- assistance à la rédaction du mémoire technique des entreprises soumissionnaires,
- formulaires de marchés publics (suivi des mises à jour du MEIE), ...
Nombreuses références d'AMO ou d'animation de stages aux acheteurs ou PME pour répondre aux marchés publics sur le territoire national à paris, lyon, marseille, nantes, toulouse, lille, annecy, toulon, amiens,  calais, strasbourg, besançon, bourg-en-bresse, arcachon, royan, ajaccio, nice, orleans, tours, seynot, geugnon, béthune, lens, arras, ... .
Répondre Formations "Répondre aux AO pour les entreprises" - PARIS, sur site ou FOAD (Fondamentaux, formulaires, dématérialisation, mémoire technique)

Contrats publics > Informations et actualités des marchés publics

modification des contrats en cours d’exécution - Fiche technique de la DAJ

Les modalités de modification des contrats en cours d’exécution - Fiche technique de la DAJ actualisée en janvier 2019 par la DAJ

20 janvier 2019

La DAJ de Bercy a mis en ligne le 17/01/2019 sur son site Internet une mise à jour de la fiche technique relative aux modalités de modification des contrats en cours d’exécution. Cette fiche rappelle que les notions d’« avenant » et de « décision de poursuivre » ont disparu du vocabulaire suite à la réforme des marchés publics de 2016.

Fiches de la DAJ de Bercy

Changements terminologiques liés à la réforme de 2016

La fiche technique « Les modalités de modification des contrats en cours d’exécution » actualisée (Mise à jour le 03/01/2019) et mise en ligne le 17/01/2019 par Bercy rappelle que la nouvelle règlementation issue de la réforme de 2016 ne se réfère plus aux notions d’« avenant » et de « décision de poursuivre ».

Cependant les cocontractants « seront généralement incitées à conclure un avenant qui matérialisera leur engagement à procéder aux modifications envisagées en cours d’exécution sauf dans le cas où celles-ci auraient été prévues dans le contrat initial.».

Modification unilatérale du contrat possible par l'administration

L’administration peut modifier unilatéralement le contrat pour un motif d’intérêt général mais sous réserve de ne pas modifier substantiellement le contrat initial

Hypothèses de modification des contrats en cours d’exécution

La DAJ de Bercy liste les hypothèses dans lesquelles une modification des contrats en cours d’exécution peut être admise en se reportant aux textes concernés (article 139 du décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 pour les marchés publics, décret n° 2016-361 pour les MDS et décret n° 2016-86 pour les contrats de concessions) :

  1. L’existence d’une clause de réexamen dans le contrat initial
  2. Les modifications sont justifiées par des prestations supplémentaires sous réserve de satisfaire certaines conditions
  3. Les modifications sont rendues nécessaires par des circonstances imprévisibles
  4. Le changement de cocontractant est permis uniquement dans certains cas
  5. Le montant des modifications envisagées est inférieur à certains seuils.

Définition des modifications substantielles 

Il est interdit de procéder à des modifications dites « substantielles » sur les contrats en cours d’exécution.

La DAJ définit ce qu'il faut entendre par modifications substantielles  de contrat en cours d’exécution, ces modifications engendrent alors un nouveau contrat soumis aux règles du droit de la commande publique. Quatre cas de figure sont envisagés.

Cas des anciens marchés complémentaires de travaux ou de service

Enfin la DAJ traite du cas particulier des anciens marchés complémentaires de travaux ou de service qui ne peuvent plus être passés selon une procédure négociée sans publicité ni mise en concurrence préalables.

Bercy propose de « de conclure un avenant au marché public initial afin de commander ces prestations complémentaires ».


Le plan de la fiche technique de la DAJ sur "Les modalités de modification des contrats en cours d’exécution" - Actualisée en janvier 2019 par la DAJ

1. Les hypothèses dans lesquelles une modification des contrats en cours d’exécution peut être admise

1.1. L’existence d’une clause de réexamen dans le contrat initial (hypothèse du 1° de l’article 139 du décret n° 2016-360, du 1° du I de l’article 137 du décret n° 2016-361 et du 1° de l’article 36 du décret n° 2016-86)

1.2. Les modifications sont justifiées par des prestations supplémentaires sous réserve de satisfaire certaines conditions (hypothèse du 2° de l’article 139 du décret n° 2016-360, du 2° du I de l’article 137 du décret n° 2016-361 et du 2° de l’article 36 du décret n° 2016-86)

1.3. Les modifications sont rendues nécessaires par des circonstances imprévisibles (hypothèse du 3° de l’article 139 du décret n° 2016-360, du 3° du I de l’article 137 du décret n° 2016-361 et du 3° de l’article 36 du décret n° 2016-86)

1.4. Le changement de cocontractant est permis uniquement dans certains cas (hypothèse du 4° de l’article 139 du décret n° 2016-360, du 4° du I de l’article 137 du décret n° 2016-361 et du 4° de l’article 36 du décret n° 2016-86)

1.5. Le montant des modifications envisagées est inférieur à certains seuils (hypothèse du 6° de l’article 139 du décret n° 2016-360, du 6° du I de l’article 137 du décret n° 2016-361 et du 6° de l’article 36 du décret n° 2016-86)

2. L’interdiction de procéder à des modifications dites « substantielles » sur les contrats en cours d’exécution

3. La publication d’un avis de modification du contrat est limitée à certaines hypothèses

4. Le cas particulier des anciens marchés complémentaires de travaux ou de services

4.1. A compter de l’entrée en vigueur de l’ordonnance n° 2015-899, il n’est plus possible de passer un marché complémentaire de travaux ou de services selon une procédure négociée sans publicité ni mise en concurrence préalables

4.2. La solution est de conclure un avenant au marché public initial afin de commander ces prestations complémentaires, dans la mesure où les conditions qui permettaient de recourir à la conclusion d’un marché complémentaire de services ou de travaux prévues par l’ancienne réglementation seraient réunies.

Téléchargements

Les modalités de modification des contrats en cours d’exécution - Fiche technique de la DAJ actualisée en janvier 2019.

Actualités

Les contrats conclus entre entités appartenant au secteur public - Fiche technique de la DAJ actualisée en janvier 2019 par la DAJ (quasi-régie (ou in-house) et « coopération public-public »). - 20 janvier 2019.

Les modalités de modification des contrats en cours d’exécution - Fiche technique de la DAJ actualisée en janvier 2019 par la DAJ. - 20 janvier 2019.

Marchés publics et aux autres contrats  - Fiche technique de la DAJ actualisée en janvier 2019 par la DAJ. - 20 janvier 2019.

Auteur du site Internet

  • Frédéric MAKOWSKI - Consultant en marchés publics d'informatique pour les collectivités et administrations
  • Formateur intervenant au CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale)
  • Master 2 Professionnel "Droit des contrats publics" Université de Nancy - Ingénieur ENSEA

Prestations de formation, de conseil et assistance

Rédaction et vérification de DCE

  • AAPC
  • Règlement de la consultation
  • Acte d'engagement, annexes, DPGF, BPU, DQE,...
  • CCAP, CCTP, questionnaire technique et fonctionnel, Votre contrat de maintenance,
  • Analyse des offres, Assistance à la rédaction du rapport du maître d'ouvrage,
  • Opérations de vérification (VA, VSR, admission), Suivi juridique.
  • Code des marchés publics 2006-2011

formation aux marchés publics (c) F. Makowski 2001/2011 Tous droits réservés formations aux marchés publics