Répondre aux marchés publics pour les PME : Formation, aide et assistance sur tout le territoire (sur site ou à distance)
Entreprises - PME : Répondre aux marchés publics (DC1, DC2, ATTRI1, DC4, mémoire technique, ...) Acheteurs publics
PARIS J01 Fondamentaux J02 Répondre aux AO J03 Réponse électronique J04 Mémoire technique Formations Assistance
Répondre Formations "Répondre aux AO pour les entreprises" - PARIS, sur site ou FOAD (Fondamentaux, formulaires, dématérialisation, mémoire technique)

Retour aux sources réglementaires des marchés publics > Retour au Plan de l'instruction d'application du CMP

Instruction pour l’application du code des marchés publics (abrogée)

Annexe au décret no 2001-210 du 7 mars 2001 portant code des marchés publics (abrogé)

 

Titre III - PASSATION DES MARCHES

Chapitre III - Règles générales de passation

Section 5 - Présentation des offres  

Article 49

La personne responsable du marché peut exiger que les offres soient accompagnées d'un devis descriptif et estimatif détaillé comportant toutes indications permettant d'apprécier les propositions de prix. Ce devis n'a pas de valeur contractuelle, sauf disposition contraire insérée dans le marché.  

Le devis descriptif et estimatif détaillé est un élément de l’offre, distinct des pièces contractuelles indiquées dans le CCAG « Travaux », qui permet d’élaborer le prix du marché et de comparer les offres.

49.1. Caractère facultatif du devis

Dans le même souci de simplification évoqué dans le commentaire de l’article 45, les acheteurs publics veilleront à ne pas demander de devis descriptif et estimatif détaillé lorsque ce n’est pas indispensable ; le devis doit être nécessaire à la détermination du prix et à la comparaison des offres, dans le cas contraire, la demande d’un tel document n’est pas justifiée..

L’exigence du devis, si elle existe, doit figurer dans le règlement de consultation. Lorsque l’acheteur public le demande, il est obligatoire pour le candidat de joindre ce devis à son offre. S’il ne le fait pas, son offre sera irrecevable.

49.2. Absence de valeur contractuelle

Le devis, n’ayant pas de valeur contractuelle, n’a pas à être signé. En conséquence, aucune des parties au marché ne peut se prévaloir d’une erreur ou d’une omission de ce devis. Les erreurs ou omissions dans le devis ne sont pas une cause de nullité du marché et leurs conséquences onéreuses restent à la charge de l’entrepreneur. De manière symétrique, une erreur affectant le devis estimatif n’ouvre pas droit à une réduction de prix au profit de la personne publique.

49.3. Contenu et champ d'application

Le devis doit être suffisamment détaillé et permettre, soit pour l’ensemble de la prestation, soit pour chacun de ses éléments constitutifs, d’analyser les éléments composant le prix. Sa forme et son contenu devront être adaptés aux caractéristiques des prestations.

Ce devis peut concerner tout marché, qu’il porte sur des fournitures, des travaux ou des prestations de service. En pratique, on le conçoit essentiellement pour les marchés de travaux ou de fournitures industrielles.

(c) F. Makowski 2001/2019